Japon : La religion du bain

Pause obligée dans le stress des temps modernes, le bain a toujours été un élément prépondérant de la vie sociale japonaise. Non pas tant par fidélité à une exigence naturelle de propreté, l’usage veut que l’on soit parfaitement lavé et rincé avant même de prendre un bain, mais plutôt sans doute pour des raisons climatiques. La température quasi bouillante de l’eau, qui avoisine fréquemment 40 degrés et plus, rend plus supportable à la sortie du bain le climat lourd et humide de l’été, tandis qu’en hiver, elle permet de mieux affronter les grands froids et les courants d’air glacé de la maison japonaise, traditionnellement faite de bois et de papier. Mais la passion des japonais pour le bain est aussi profondément enracinée dans des pratiques religieuses très anciennes et dans le shintoïsme, la religion mère, dont le précepte essentiel est d’évacuer toute souillure. Aujourd’hui les bains traditionnels font bon ménage avec de grands parcs d’attractions nautiques dignes de Disneyworld qui offrent une pléiade de jeux nautiques et d’ablutions inattendues, bains de café, de saké, voire bain en téléphérique, où l’on barbote dans l’eau, suspendu au dessus du vide entre ciel et mer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>